Ils sont nombreux les kinés libéraux à faire appel à un remplaçant à un moment ou à un autre de leur carrière. Mais la recherche peut vite tourner au casse-tête, alors quels sont les moyens pour rendre les propositions plus attractives.

Le remplacement du kiné libéral, un casse-tête pour ces professionnels de santé

En France, 85 % des masseurs kinésithérapeutes ont préféré suivre leur passion pour l’indépendance en exerçant leur profession sous la forme libérale. Si devenir kiné libéral reste autant un choix de vie qu’une décision professionnelle, cela fait également reposer certaines obligations au professionnel de santé. Parmi celles-ci, la continuité des soins figure parmi celle, qui peut être à l’origine de bien des tracas. En effet, si le kiné libéral n’éprouve aucune difficulté à garantir cette continuité des soins en temps normal, il doit aussi s’en assurer pendant les périodes, durant lesquelles il n’exerce pas.

Ainsi, pendant les périodes d’absence, et ce quelle qu’en soit la raison, les kinés libéraux se doivent de trouver une solution de remplacement pour ne pas pénaliser leurs patientes et patients. Trouver un kiné remplaçant reste une des solutions les plus courantes pour satisfaire à cette obligation. Bien que le remplacement d’un kiné libéral soit fréquent, la recherche du professionnel, qui pourra prendre en charge vos patients durant votre absence, n’est pas une chose aussi aisée qu’il peut paraître.

Le kiné libéral remplaçant, un professionnel de santé à recruter

Bien évidemment, le professionnel, qui effectue le remplacement d’un kiné libéral, doit être un professionnel reconnu (diplôme de masseur kinésithérapeute et inscription au tableau de l’ordre professionnel de l’Ordre). C’est le kiné libéral, qui cherche à se faire remplacer, qui doit informer le Conseil Départemental de l’Ordre, en indiquant l’identité du kiné remplaçant. Un contrat écrit sera alors établi entre les deux parties, contrat qui se devra de préciser la date de prise d’effet, la durée précise du remplacement, le motif de ce remplacement, les conditions financières et tous les aspects pratiques liés à ce remplacement, dont la mise à disposition des locaux et des matériels.

Il faut donc non seulement trouver un remplaçant, mais aussi trouver un professionnel, qui acceptera d’effectuer ce remplacement dans les conditions proposées. C’est d’autant plus vrai, que si certaines offres de remplacements suscitent de nombreuses réponses, d’autres en revanche se révèlent bien moins attractives. Les remplacements de kinés libéraux dans des zones considérées comme des déserts médicaux peuvent vite se transformer en casse-tête pour les professionnels de santé. Si chaque kiné libéral peut s’organiser pour ne pas recourir au remplacement lorsqu’il doit partir en vacances ou s’absenter, cela implique aussi que les patients et patientes seront nécessairement « récupérés » par les autres kinés libéraux. Pour le kiné libéral, le remplacement peut aussi devenir un choix économique.

Se montrer attirant pour trouver un kiné libéral remplaçant

C’est le kiné libéral remplacé qui doit alors s’efforcer de rendre sa proposition la plus attirante possible, et on comprend bien que les conditions financières figurent donc parmi les principales caractéristiques, qui seront étudiées par le remplaçant. La rétrocession d’honoraires sera défini dans le contrat de remplacement, et le taux de cette rétrocession pourra faire figure d’éléments incitatifs. Cependant, le kiné remplacé doit pouvoir faire face à ses charges financières, ce qui réduit la capacité de négociation. En effet, aux termes de la loi, c’est le kiné libéral remplacé, qui assume toutes les charges d’entretien du cabinet de kinésithérapie.

De son côté, le kiné libéral remplaçant doit en principe assumer tous les frais de déplacement, de nourriture et d’hébergement.  En revanche, rien n’empêche le kiné libéral remplacé de rendre son offre plus attractive en proposant des « avantages en nature » à celle ou à celui, qui devra le remplacer.  Il est alors vivement recommandé de mentionner la nature et les modalités d’application de ces avantages dans le contrat en lui-même. C’est cependant une des tendances constatées pour rendre ces contrats de remplacement plus attirants vis-à-vis des professionnels en mesure de répondre favorablement.

Et vous, quels sont les avantages que vous accordez pour trouver plus aisément un remplaçant ? Et que cherchez-vous de plus en priorité lorsque vous consultez les offres de remplacement ?