Accepter les visites à domicile pour un kiné libéral représente un choix important à bien réfléchir. Il faut ensuite s’organiser pour rendre ce choix rentable, ce qui constitue un changement d’approche avec le travail en cabinet.

Visiter les patients à domicile, la nécessité de bien s’organiser pour le kiné libéral

Le masseur kinésithérapeute libéral devra organiser sa tournée de patients s’il ne veut pas perdre de temps dans des déplacements inutiles. Dans tous les cas, visiter son patient à domicile représente une « perte de temps » si on considère le temps passé à se déplacer. Contrairement à un kiné libéral recevant exclusivement à son cabinet, ce professionnel de santé doit en effet parvenir jusqu’au domicile de ses patients.  Il s’organisera alors pour regrouper les patients, résidant dans le même secteur géographique. Inutile de devoir traverser la ville plusieurs fois par jour, si le kiné libéral peut l’éviter. L’objectif consiste donc, pour le kiné libéral à :

  • Réduire le temps passé dans son véhicule et ainsi optimiser le « temps utile » pour le kiné libéral
  • Optimiser les dépenses de déplacement en limitant les kilomètres parcourus et le temps d’utilisation du véhicule

Pour y parvenir, le kiné libéral pourra utiliser plusieurs méthodes, qui varient en fonction de la densité de population mais aussi de la répartition des habitations de ses patients. La zone d’intervention du kiné libéral pourra être découpé en « pétales », avec au centre le domicile du kiné libéral. Ce plan dit en marguerite est préconisé pour les zones très densément peuplées. Avec le plan en escargot ou plan de tournée en spirale, le kiné libéral se déplacera depuis le patient le plus proche de son patient jusqu’au patient le plus éloigné. Pour les kinés libéraux visitant leurs patients dans des zones très étendues et peu peuplées, on privilégiera les tournées en zig-zag, devant couvrir l’ensemble du territoire tout en réduisant le temps passé derrière le volant.

Le temps, une des données les plus précieuses du kiné libéral visitant ses patients à domicile

Bien évidemment, le kiné libéral devra donc définir un ordre précis dans ses visites afin de respecter le plan, qu’il aura minutieusement élaboré. En cas d’imprévus, il faudra veiller à respecter le plan de tournée. Tout retard pris lors des déplacements ou lors des visites chez les patients peut engendrer de désorganiser une tournée de patientèle. Il appartiendra au kiné libéral de réagir en fonction des aléas rencontrés, quitte à annuler une visite afin de préserver l’intégrité des autres visites à domicile.

Cette gestion du temps fait partie des principales contraintes du kiné à domicile.  Le plus souvent, la visite à domicile dure 30 minutes, et il faudra prendre soin de ne pas dépasser ce temps des soins. Certains soins spécifiques peuvent nécessiter des durées différentes, comme la « demande d’entretien à la déambulation chez le sujet âgé ” plutôt réservée à des séances de 20 minutes. Ces durées variables devront également être prises en compte dans l’élaboration de la tournée de patientèle pour le kiné libéral.

Les déplacements, un aspect essentiel à prendre en compte par les kinés libéraux

On a bien compris, que les déplacements constituent un des facteurs essentiels du quotidien pour les kinés libéraux. Pour les optimiser, le kiné libéral devra donc, dans la mesure du possible, éviter les périodes de circulation intense et donc plus propices aux embouteillages. Il sera néanmoins difficile, notamment en zone urbaine, d’y échapper totalement. Dans la même démarche, le kiné libéral, proposant des visites à domicile, prendra soin de choisir un véhicule parfaitement adapté à cet usage. Il faudra donc privilégier les véhicules, se caractérisant par une faible consommation (pour réduire le budget carburant) mais aussi les véhicules de taille modeste, afin de pouvoir se stationner plus aisément. La question du stationnement représente aussi une problématique d’importance, tant pour le temps perdu qu’elle peut induire que pour le budget qu’elle peut représenter, surtout avec la nouvelle législation du Forfait post stationnement (FPS)

C’est donc à toutes ces contraintes, que devra faire attention un kiné libéral, qui envisage de consacrer tout ou une partie de son temps aux visites à domicile. Ces conseils, simples à mettre en œuvre, permettront de rentabiliser son activité de manière optimale, et de ne pas avoir à regretter son choix.

Et vous, pratiquez-vous des visites à domicile ou recevez-vous vos patients exclusivement dans votre cabinet ? Quels conseils pourriez-vous donner pour légitimer le choix des visites à domicile ?